Le royaume d’Ayutthaya en Thaïlande

Ayutthaya* une ville historique de Thaïlande

Après avoir annexé Sukhothaï la capitale de l’ancien royaume ,  Ayutthaya devint la capitale du nouveau royaume de Thaïlande au milieu du XIVème siècle. Bâtie plus au sud sur la Chao Phraya, Ayuthaya s’étendit au détriment d’Angkor. Elle devint une des plus grandes cités du monde au XVIIème et XVIIIème siècle. Durant cette période, palais et temples multiples furent construits dans les bras du fleuve et de son affluent. Cependant le royaume dût souvent batailler avec ses voisins, en particulier les birmans qui pillèrent la ville en 1569 et la détruisirent en 1767 . La nouvelle capitale s’installa alors à Bangkok plus en aval encore sur la Chao Phraya

Un royaume ouvert aux étrangers

Durant sa période faste, la cité  multiplie les échanges avec les commerçants étrangers .  Son royaume prospère était connu en Occident sous le nom de Siam . Dans l’espoir que le roi Narai devienne un allié, Louis XIV y envoya  une délégation. Nourrissant sans doute le voeu de convertir le roi au catholicisme il choisit l’abbé de Choisy pour la diriger. Puis Le roi Louis XIV accueillit à son tour une ambassade du royaume thaïlandais.

Caractère divin du roi d’Ayutthaya

Durant la période d’Ayutthaya la royauté perdu son aspect paternel et prit un caractère divin. Les rois qui pratiquaient le bouddhisme theravada adoptèrent le principe khmer de la monarchie divine avec tous ses rites brahmaniques . Ils étaient honorés et adulés par les siamois qui n’osaient prononcer leurs noms. Il en est encore ainsi aujourd’hui en Thaïlande.

Une ville patrimoine

Pillés par les birmans, puis ensuite par les siamois eux-mêmes pour construire la nouvelle Bangkok, les vestiges de temples forment un ensemble moins spectaculaire que celui de Sukhothai. Cependant, la ville d’Ayutthaya abrite  un magnifique parc archéologique dont la situation, cernée par les eaux est assez unique.

Le style Ayutthaya

On retrouve dans l’architecture d’Ayuthaya les prangs de l’art khmer et les chedhis en briques de Sukhothai. Les prangs sont des reliquaires recouverts de stuck à base carrée ou octogonale. Les chedhis de base circulaire sont effilés et sont creusés de  niches où on retrouve des images de Bouddha.

La statuaire est essentiellement en bronze. La recherche de l’équilibre , le respect des normes aboutissent à une beauté parfaite au classissime un peu froid.

Ayutthaya pour notre famille

Ayutthaya c’est évidemment ces découvertes de temples en vélo ou en bateau dans un paysage paisible. Mais c’est surtout cette cérémonie au temple Mongkhon Bopith , mille fois renouvelée et dont on ne s’est jamais lassés. Ce temple abrite un Bouddha assis en bronze colossal ( 19 m de haut) qui fait l’objet d’une grande vénération car il a traversé des multiples périodes troublées. Les birmans qui le croyaient en or ont bien failli le faire fondre car ils espéraient récupérer le précieux métal. Aujourd’hui  les  pélerins affluent quotidiennement pour l’honorer et offrir une bande de tissu jaune dont ils habillent en permanence l’immense Bouddha.

Ayutthaya est le nom d’une de nos chambres d’hôtes au Petit Siam à Clermont Ferrand

Si vous voulez en savoir plus sur cette belle ville vous aurez des informations complémentaires sur le site du centre du patrimoine mondial de l’UNESCO

*L’écriture latine n’étant qu’une traduction de l’alphabet thaï , les noms peuvent accepter plusieurs épellations: Ayuthaya et Ayutthaya sont les plus fréquentes

 

Posted in 8 ans en Thaïlande : l'école de la tolérance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.